Où Nous Sommes Hotel Poliziano Fiera

Réservation d'un hotel à Milan
Offres Spéciales
Loading Offers - Please wait
Télécharger nôtre Fiche d'Information
Download
 
Téléchargez notre e-Brochure
Download


Où Nous Sommes

Information Importante: nous NE nous trouvons PAS dans la ZONE C de Milan sujette à des limitations de circulation

Télécharger les instructions pour rejoindre l'Hôtel Poliziano Fiera

AUTOROUTES - Milano Laghi, Milano-Torino, Périphériques pour toutes les directions 1,5 km:
    Sortie Viale Certosa

CHEMIN DE FER TRENORD - Lignes Suburbaines
    Station Domodossola - 70 m
    Station Cadorna - 1,5 km

BUS et TRAM ATM
    Tram 1: C.so Sempione / Duomo - 70 m
    Bus 57: C.so Sempione / M1 Cairoli - Duomo - 70 m
    Bus 37: C.so Sempione / M2 - Station Garibaldi - 70 m
    Bus 43: Piero della Francesca / M2 Gioia - M3 Sondrio - 20 m

AÉROPORTS
    Linate (LIN): 7 km
    Malpensa (MXP): 45 km
    Orio al Serio (BGY): 55 km
    Navette pour tous les Aéroports: Départ de la Gare Centrale - 2,5 km

MÉTRO
    MM1 - MM2: Station Cadorna - 1,5 km
 
Télécharger la carte du métro de Milan
L'Hôtel
ADI Hotel Poliziano Fiera
Via Angelo Poliziano, 11
20154 Milan

Aujourd’hui
L’hôtel est situé à seulement 750 mètres du site d’exposition de Fiera Milano City et de Milano Congressi (MICO), le plus grand centre des congrès d’Europe, conçu par l’architecte Mario Bellini. Il se trouve non loin de l’Arc de la Paix, du parc Sempione, du château Sforzesco et de Santa Maria delle Grazie qui abrite l’un des plus célèbres tableaux de Léonard de Vinci : la « Cène ».
Il est proche de la Via Sarpi, du quartier chinois de Milan et des meilleures boîtes de nuit milanaises.
Les principales attractions touristiques sont facilement accessibles à pied ou par les moyens de transport.

…et demain
L’hôtel est situé à seulement 300 mètres de l’un des endroits les plus fascinants de Milan : le nouveau quartier de City Life, avec ses trois tours créées par Zaha Hadid, Arata Isozaki et Daniel Libeskind, le nouveau parc public et le Vigorelli qui, une fois rénové, accueillera tous les événements sportifs de Milan.

La ligne 5 du métro, qui est en cours de construction, aura une station face à l’hôtel, sur la Gerusalemme.
CityLife et le Parc public
Des grues se détachent bien en hauteur dans le ciel : autour d'elles s'élèveront les gratte-ciels dessinées par des stars internationales de l'architecture qui ont repensé le quartier, Daniel Libeskind, Zaha Hadid, Arata Isokazi. Ils apposeront leur signature sur les 3 tours qui dessineront le nouvel horizon de la ville et qui ont été rebaptisées « Dritto » (Droit), « Storto » (Tordu) et « Curvo » (Courbe) et qui rappellent tant le cinéaste Sergio Leone. Mais CityLife sera aussi la plus grande zone piétonne de Milan et une des plus grandes d'Europe. Dans la verdure, à traverser à pied, en vélo, sans voiture. En extérieur, en plus des voies piétonnes, une nouvelle piste cyclable se développe. Elle relie le Mont Stella au centre -ville et représente un des axes verts, dits Raggi verdi, qui redéfinissent la mobilité citadine avec les deux-roues.
 
Le parc public est le cœur du projet CityLife : beaucoup de verdure, des voies pour les piétons et les vélos, de grands espaces de contact avec les quartiers voisins, 2 000 arbres nouveaux choisis pour garantir une continuité avec les variétés présentes sur le territoire ainsi que la biodiversité.
Il s'étend sur une superficie d'environ 170 000 m2, l'équivalent de 30 terrains de football. Il s'agit du troisième parc public du centre de Milan, après le parc Sempione et les Giardini Pubblici, et il complète l’ensemble des parcs milanais du secteur nord-ouest de la ville, en mettant ainsi en place un réseau écologique efficace.
Le concours a été remporté par le projet nommé « Un parc entre les montagnes et la plaine », proposé par les cabinets Gustafson Porter (Royaume Uni) associé à Melk, One Works et Ove Arup. Le parc introduit autour des trois tours un microcosme où sont reproduites toutes les caractéristiques du paysage milanais et de son territoire. Au centre, la place, le belvédère, le jardin des papillons et des sculptures sont reliées par des parcours à rampes douces et les formes sculpturales du terrain. Les terrasses des restaurants, les cafés et les pergolas des jardins bénéficient de la vue sur le parc tandis que la passerelle piétonne enjambe le vallonnement et relie les Trois Tours au centre des congrès et à l’axe vert, le « Raggio Verde » Au nord, le jardin des Préalpes, l'amphithéâtre, le pôle événements et les bois de pins et de chênes créent un vaste espace vert arboré qui laisse la possibilité d'organiser des événements, des festivals, des concerts, des jardins éphémères, des expositions et des installations artistiques. Au sud, la hêtraie, la Piazza dei Fontanili, le jardin de plaine, l'érablière et la Piazza del Mercato créent des espaces qui devraient favoriser l'interaction sociale, la circulation et la contemplation. Chaque élément contribue à la réalisation de ce nouveau parc éco-soutenable du XXIème siècle, en plaçant CityLife au cœur de la ville et du territoire.
Fiera Milano City et MiCo
En plus du nouveau complexe d'exposition, au cœur de la métropole, qui a pris le nom de Fieramilano, les pavillons de Fieramilanocity sont toujours fonctionnels. Ils proposent 43 000 m2 de zones d'exposition destinées aux manifestations qui requièrent relativement peu d'espace ou qui privilégient, de par leur caractère commercial, un emplacement central dans la ville.
 
Ces pavillons sont relayés par le centre des congrès MiCo - Milano Congressi, géré par Fiera Milano Congressi. Conçu en 2002 par l'architecte Pierluigi Nicolin, le Milano Congressi, dont la surface a été doublée en 2005, est aujourd'hui le plus grand pôle de congrès du Vieux continent. 18 000 places assises, un auditorium (astéroïde) prévu pour 1 500 personnes, une salle plénière de 4 400 places, 73 salles modulables pour un ensemble de 20 000 places, plus de 54 000 m2 d'espaces d'exposition.
 
Une grande attention a été portée à l'originalité et à l'impact architectural, comme en témoigne le toit lumineux de 15 000 m2, dit la « comète », qui recouvrira et donnera son unité aux différents bâtiments et qui sera éclairée de 400 panneaux photovoltaïques.
Palazzo delle Scintille
Le Palazzo delle Scintille [Palais des étincelles] abritera les activités pédagogiques qui encouragent la curiosité, l'apprentissage et la créativité à travers le jeu et l'expérience directe. Par ses dimensions et ses caractéristiques, il fera partie des plus grands centres culturels d'Europe à destination des jeunes de moins de 18 ans.

Ce palais est le fruit de l'expérience de la Fondation Muba et de la confrontation entre les meilleures réalisations en Italie et à l'étranger dans le domaine de l'éducation informelle.
Shopping et Services
De nombreuses boutiques traditionnelles se trouvent à proximité de l'hôtel. Les mardis et les samedis se tient le marché de Via Fauchè où vous trouverez, à bon prix, de nombreux produits.
 
Dans le nouveau quartier CityLife, dans un cadre extrêmement agréable, une centaine d'établissements sont en cours de réalisation. Il s'agit de restaurants, de bars, de boutiques de qualité, des banques et d'autres services aux personnes et aux entreprises. L'ensemble s'articule autour de rues et de places réparties sur deux niveaux.
 
Un parcours à effectuer à pied ou en vélo, à moins de choisir d'arriver directement par la nouvelle ligne de métro MM5, à laquelle vous pourrez accéder directement depuis station de Piazza Gerusalemme en face de l'Hôtel Poliziano Fiera.
Chinatown à Milan
Il existe un quartier chinois depuis des décennies, il est situé entre les rues Canonica, Procaccini, Ceresio, Montello, C.M.Maggi. C'est le célèbre Chinatown de Paolo Sarpi, qui prend son nom de la rue principale du quartier où abondent les magasins de vêtements, l'artisanat, les restaurants et les fast-foods tenus par des Chinois. Le quartier est un véritable exemple du multiculturalisme ; les chinois sont établis ici depuis 1920.
 
Dans les nombreux magasins Made in China du quartier, vous trouverez des objets d'artisanat, des vêtements, du thé et plein d'autres choses à des prix intéressants. En arpentant les rues, vous remarquerez des quantités d'idéogrammes, des senteurs d'épices qui s'échappent des restaurants, bref, un véritable quartier de la Chine moderne en plein Milan. Le nouvel an chinois est une fête très joyeuse et agréable où se côtoient drapeaux chinois et italiens.
Arc de la Paix et Chateau des Sforza
Après la destruction, en 1801, des remparts datant des XVIème et XVIIème siècles, il fut décidé le 8 février 1806, au cours d'une séance du conseil municipal de Milan, d'édifier un Arc de Triomphe, d'après le célèbre dessin du marquis Luigi Cagnola, dans l'intention d'ouvrir une nouvelle entrée dans la ville qui coïnciderait avec l'axe du Sempione.
 
L'arc, avec ses deux postes pour les services de police et de finance, fut inauguré le 10 septembre 1838 par Ferdinand Ier. Il s'agit du seul exemple à Milan de porte monumentale commandée et exécutée pour les entrées triomphales de personnalités et d'autorités politiques et militaires.
 
L'arc de la paix représente l'accès aux monuments tels que le Château des Sforza, l'Arène municipale, le Palais de la Triennale et la Tour du parc.
Stade de San Siro
Il est principalement connu sous le nom de San Siro qui provient du nom du quartier de Milan dans lequel il a été construit. Ce quartier prend son appellation d'une petite église aujourd'hui disparue et qui était dédiée à ce saint.
 
Sa construction commença en décembre 1925, parrainée par le président de l'époque du Milan, Piero Pirelli ; le stade fut officiellement inauguré le 19 septembre 1926, par le match Inter-Milan 6-3. En 1980, le stade fut dédié à Giuseppe Meazza (1910-1979), footballeur mythique, tant de l'Inter que du Milan, et champion du monde avec l'équipe nationale en 1934 et en 1938.
 
À l'occasion du Mondial de 1990, qui se déroula en Italie, le stade fut profondément rénové avec la construction du troisième anneau et du toit. En 2009, il a atteint la deuxième place dans le classement du Times concernant les plus beaux stades du monde. À partir des années 70, le stade a accueilli de nombreux concerts donnés par des artistes de renommée internationale et au fil des ans, les plus grands groupes et chanteurs de l'histoire du rock et de la musique pop s'y sont produits.
Monuments et Alentours oubliés
Parmi les édifices présentant un intérêt artistique, rappelons Villa Simonetta (siège de l’actuelle école de musique), le cimetière monumental, la chartreuse de Garegnano, la Villa Schleiber, la Villa Caimi et la ferme Torchiera, datant du XIVème siècle.
 
Parmi les éléments intéressants, notons les entrées et les cours de certaines habitations particulières ; les maisons en terrasse, nombreuses dans le quartier du Sempione, qui témoignent du développement industriel de la ville dans les dernières années du XIXème siècle ; enfin les fermes, situées aux limites de la ville, dans lesquelles se perpétuent encore des traditions agricoles typiques des familles qui résidaient dans les bourgs situés aux portes des villes.